Aller au contenu


Sanglier et prédation (source ONCFS)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
34 réponses à ce sujet

#1 InvitéBubu_*

InvitéBubu_*
  • Guests

Posté 05 January 2005 - 11:07 AM

Cas répétés de prédation de sangliers sur des ovins adultes Depuis avril 2002 des attaques de sangliers sur des ovins ont été constatées dans les départements de la Vienne, puis de l'Indre et de la Haute-Vienne, en périphérie de territoires abritant de très fortes concentrations de sangliers. Le phénomène d'attaque a donné lieu à plusieurs observations par des agents assermentés et des constats vétérinaires. Les sangliers attaquent isolément ou en groupe dans les troupeaux. Les brebis sont blessées aux membres postérieurs et achevées ensuite. Elles ont parfois la colonne vertébrale brisée. Aucune trace de morsure de type "canidé" n'est constatée. Les brebis concernées sont des animaux en bonne santé. Les sangliers reviennent consommer les carcasses jusqu'à leur épuisement, puis de nouvelles brebis sont tuées. Diverses mesures administratives ont été employées avec des succès variables. Les attaques se poursuivent dans l'Indre en novembre 2004. En cumul des trois départements ce sont au minimum 300 brebis qui ont été tuées depuis 2002. DDAF 36 Lieutenant de louveterie 36 Emmanuel CHAPOULIE, DDAF 36 ONCFS – SD 36 DDAF 36 Afin de tenter d’évaluer les lieux et impacts de cette prédation, un appel à témoin est lancé concernant ce phénomène. usf@oncfs.gouv.fr ONCFS SD 36

#2 OFFLINE   Rémi

Rémi

    (.)

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7740 messages
  • N° département : :*

Posté 05 January 2005 - 12:09 PM

:onfaiconaissance:
ça fait quelques semaines que j'en entend parler, les faits sont avérés. A force de vouloir "faire du cochon" on ne régule plus que très mal pour finalement aboutir à ce que je considère comme un perversion de l'espèce On fait n'importe quoi pour avoir des sangliers sur certains territoires, l'espèce finit par le payer. C'est navrant.
Pourtant la fédé préconise très clairement de tuer un maximum de sangliers, un rappel avec consignes de tir a même été renvoyé en cours de saison.

Ce que je souhaite aujourd'hui : mettre un grand coup dans la population de sangliers pour repartir d'une base saine et sauvage, quite à beaucoup moins chasser.

Un garde brennou m'expliquait sa théorie que je trouve très interessante : en battue en ce moment en Brenne, on gère le sanglier à l'envers. Quand on traque une enceinte, seuls les sangliers sauvages et authentiques fuient et passent la ligne pour être tirés tandis qu'on laisse des espèces de monstres gras comme des poneys dans la traque car ils démontent 5 chiens à chaque fois... et qu'ils prennent le ferme avant même de pouvoir être lancés...
Donc on tue les vrais sangliers au vrai comportement d'animal sauvage qui fuient le danger (réaction normale d'un animal sauvag) et on se prive par là-même d'un patrimoine reproducteur plus interessant (en terme de qualité, pas de quantité, comprenne qui pourra ) qu'un animal déjà bardé de lard à l'allure vaguement porcine qu'on retrouve dans les parcs à mouton cités plus haut.

Je trouve ce point de vue très interessant et je ne suis pas loin d'y adhérer.

Inutile de dire quels sentiments m'inspirent cet état de fait :oncouche: Je citerai simplement Taz d'une phrase que je fais mienne de plus en plus régulièrement : le cochon, ça rend con.

#3 InvitéBubu_*

InvitéBubu_*
  • Guests

Posté 05 January 2005 - 01:04 PM

En Meuse il y a quinze jours, une battue administrative a fait les gorges chaudes.
Elle a eu lieu dans une chasse ouverte QUI PRELEVAIT 40 SANGLIERS AUX 100 HA.
Comme il a eu fuite de l'info, l'adjudicataire a chassé la veille et A TUE 29 ANIMAUX SUR 48 ha. la battue officielle n'a pas pu être déplacée et à permis de tuer encore 22 sangliers sur les mêmes 48 ha.
Dans cette chasse de 700 ha, l'agrainage était constitué de 175 TONNES DE MAIS .
CETTE CHASSE LE, IL FAUT LA FUIR ABSOLUMENT

#4 OFFLINE   gad

gad

    le sanglier solognot

  • Les anciens de la team
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9749 messages
  • Localisation:Paris/Sologne
  • N° département : :75 et 41

Posté 05 January 2005 - 01:17 PM

Là,c'est tout sauf une chasse!

Le problème avec ceux qui veulent faire du sanglier à foison,c'est qu'ils ne maitrisent pas la gestion de la population et que de graves excès ont lieu avec les conséquences que ça implique...


J'en parlais dans un autre post mais en Sologne,il n'ets pas rare de tomber sur des "sangliers" beiges dont le bout des pattes est noir et qui font toujours plus de 60kgs.

Ces "sangliers" ont été tellement habitués à l'homme et aux chiens(sans doute à force d'agrainage et d'élévage dans des parcs ridiculement petits c'est à dire 5ha) qu'ils ne fuient plus et chargent les chiens qui veulent les pousser.

Imaginez le nombre de chiens qui ont été victimes de ces errances


TOUT GIBIER QUEL QU'IL SOIT EST ET DOIT RESTER RES NULLIUS


C'est bien beau d'agrainer son territoire pour avoir du gibier mais de là à faire de l'élévage porcin,y a des limites!!!

#5 OFFLINE   Rémi

Rémi

    (.)

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7740 messages
  • N° département : :*

Posté 05 January 2005 - 01:44 PM

..outre l'agrainage, qui consiste pour le "gestionnaire de territoire" à deverser dans la forêt un maïs qu'il a surement payé 2 fois (indemnisation de dégats + achat)il y a une autre technique très payante et très amusante pour ne pas voir "ses" sangliers aller se faire tuer chez le voisin (les inconscients, au prix qu'ça coûte c'te histoire....) : établir un petit parc de quelques dizaines de mètres carrés au milieu du territoire ouvert et y enfermer une ou quelques laies qui ne manqueront pas de tomber en chaleur et ainsi cantonneront les mâles sur le secteur. Interessant, non ?

Heureusement, comme il est interdit de détenir des animaux sauvages, l'oncfs a constaté et les propriétaires ont abattu les laies.







A la place, maintenant, il y a des truies domestiques :onfaiconaissance:

#6 InvitéPatrick_*

InvitéPatrick_*
  • Guests

Posté 05 January 2005 - 02:08 PM

Connaissant bien la BRENNE, je suis d'accord avec tous les principes qui sont évoqués par Rémi, Bubu ou Gad, mais dans ce cas précis j'aimerai apporter quelques précisions.

La Brenne est désormais devenue une région destinée quasi exclusivement à la chasse(disparition des entreprises à vocation agricoles). Le biotope évolue donc très rapidement,les friches laissant la place aux champs et aux prairies. Le sanglier y trouve naturellement son bonheur et les populations ont tendance à augmenter de façon assez importantes.

Les tableaux sont aussi en augmentation, mais restent toutefois très inférieurs à certains départements: 5000 sangliers par an dans l'Indre.

Les concentrations actuelles sur certains territoires ont cependant des explications diverses :
- Chasse en battue à partir du 15 août,
- Suppression de l'agrainage à la date de l'ouverture générale,
- Encouragement du tir des laies meneuses.

Ces actions menées conjointement font que le comportement des sangliers évolue et qu'ils sont obligés de se regrouper sur des secteurs géographiques bien définis. Ces concentrations et l'absence de nourriture font la suite.

#7 OFFLINE   Rémi

Rémi

    (.)

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7740 messages
  • N° département : :*

Posté 05 January 2005 - 02:25 PM

Patrick, le 05/01/05 - 14:08, dit :

...

Les concentrations actuelles sur certains territoires ont cependant des explications diverses :
- Chasse en battue à partir du 15 août,
- Suppression de l'agrainage à la date de l'ouverture générale,
- Encouragement du tir des laies meneuses.

...
...et j'ajoute :

- absence de gestion rigoureuse (donc de chasse sérieuse) sur certains territoires. Je pense que tu seras d'accord avec moi.


Quel dommage de voir ces dérives alors que la chasse de cet animal est si captivante... En pervertissant le comportement de l'espèce (conséquence de la surpopulation à certains endroits) on pervertit aussi sa chasse

#8 InvitéBubu_*

InvitéBubu_*
  • Guests

Posté 05 January 2005 - 02:26 PM

En forêt classique, une bonne gestion doit permettre le prélèvement 5 à 10 animaux aux 100 hectares avec peu de dégâts agricoles et idem pour le chevreuil.

#9 OFFLINE   gad

gad

    le sanglier solognot

  • Les anciens de la team
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9749 messages
  • Localisation:Paris/Sologne
  • N° département : :75 et 41

Posté 05 January 2005 - 04:15 PM

Mon p'tit Poch,je connais bien ta région (normal,seuls 2 km nous séparent ) mais je ne partage pas ton avis.

L'explosion des populations de "sangliers" ne sert en rien l'avenir de la chasse bien au contraire...

En effet,plus tu auras de "sangliers" au tableau,plus tu vas attirer les viandards et les dangers publics!

En ce sens,nettoyer les bois de ces "pseudo sangliers" me parait important.

Je rejoins parfaitement Rémi et Taz là dessus:le cochon ca rend con.

Si tu veux éduquer de jeunes chasseurs,leur montrer comment agrainer le territoire pour être sûr d'avoir des "sangliers" n'est pas la meilleure chose à faire.


Prends l'exemple de Chéry,même si certains aménagements et certaines mesures ont été prises pour le petit gibier,le shériff passe plus de temps à courir après les sangliers qu'à s'occuper des faisans,du piégeage etc...


Pourtant,sur 10 chasses annuelles,7 concernent le petit gibier exclusivement :noye:

CQFD...


Avec le sanglier,on a des résultats rapidement et avec peu d'efforts(ce qui n'est malheureusement pas le cas avec le petit gibier).De là,le risque de voir des excès se produire est immense...

#10 OFFLINE   poch

poch

    Solitaire

  • Archassien
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2058 messages
  • Localisation:quelque part dans les bois en Sologne
  • N° département : :18

Posté 05 January 2005 - 04:36 PM

GAD Tu me provoque en duel par MP tiens donc cela m'étonne. Mais bon je vais quand même te répondre.
Assume tes dires jusqu'au bout et ne viens plus tirer de sangliers en Sologne qui sont nourris au maïs. Laisse donc plutôt ça aux viandards comme moi. Arrête de chasser le petit gibier en Sologne et surtout à Chéry c'est que du lachers et je ne vois pas où tu pourrait y trouver le moindre intérêt.
Enfin va botter toi même le cul du gros Francis ton garde chasse pour qu'il aille s'occuper un peu plus des faisans. Ah j'oubliais ne viens plus à la maison au canards car ca m'arrive parfois de leur donner un petit saut de maïs.

#11 OFFLINE   poch

poch

    Solitaire

  • Archassien
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2058 messages
  • Localisation:quelque part dans les bois en Sologne
  • N° département : :18

Posté 05 January 2005 - 04:50 PM

J'oublais, la prochaine laie suitée avec 7ou 8 petit derrière flingue la, ca en fera toujours en moins pour l'année prochaine

#12 OFFLINE   gad

gad

    le sanglier solognot

  • Les anciens de la team
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9749 messages
  • Localisation:Paris/Sologne
  • N° département : :75 et 41

Posté 05 January 2005 - 05:00 PM

:D c'est facile de profiter de mon état d'ebriété avancé


Ah la la,la fougue de la jeunesse!


Evidemment qu'il faut donner envie aux animaux de rester sur un territoire pour avoir ensuite du gibier naturel!

Pour ça,y a pas 36 solutions:du calme et de la bouffe.

Il faut juste rester RAISONNABLE


Pour ce qui est de Chéry,tu as parfaitement raison,tous nos faisans sont des oiseaux de lâchers(car il n'y a pas encore assez d'oiseaux naturels).

50% d'entre eux sont lâchés entre fin d'aout(semaine du 20) et début septembre.

Comme on ne chasse pas avant le 15/10,ils s'habituent au territoire et finissent par y rester en fin de saison.

Depuis qu'on fait ca on a même des couvées chaque année


Ce n'est peut être pas significatif mais ce genre d'initiative va dans le bon sens(contrairement à l'élévage de sanglier par agrainage massif).

J'ajoute que si ca ne tenait qu'à moi,on aurait déjà 2 volières anglaises(ah les bienfaits de l'indivision)


Le Sheriff recoit des ordres...qu'il met plus ou moins d'ardeur à éxécuter :noye:

Il est doué pour le grand gibier,beaucoup moins pour le petit.


Enfin,faudra que tu m'expliques comment on donne un SAUT de maïs à des canards


Désolé si je t'ai enervé.

A+

Gad



ps:le coup du duel c'était pour rire,je ne voulais pas te provoquer

#13 OFFLINE   poch

poch

    Solitaire

  • Archassien
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2058 messages
  • Localisation:quelque part dans les bois en Sologne
  • N° département : :18

Posté 05 January 2005 - 05:15 PM

Autrement dit GED avec toi c'est faites ce que je dis mais pas ce que je fais.
T'es quand même bien content de voir une compagnie de cochons au mirador ou en battue. Si on réduisait les populations cela n'arriverais plus si souvent que ça.
si tu t'es mis à l'arc, c'est bien parce que tu trouvait trop facile de tuer un animal à la carabine. S'il y avait eu moins d'animaux tu n'aurais certainement jamais franchi le pas comme bon nombre d'entre-nous.

#14 OFFLINE   gad

gad

    le sanglier solognot

  • Les anciens de la team
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9749 messages
  • Localisation:Paris/Sologne
  • N° département : :75 et 41

Posté 05 January 2005 - 05:27 PM

Tu peux me croire,j'aimerais voir plus de propriété solognotes faire comme nous(miradors de battue,aménagement du territoire,lâchers d'oiseaux hors période de chasse...).





Il ne me semblait pas m'être lancé dans l'elevage de "sangliers" par agrainage massif...

Je ne prétend pas détenir la vérité mais je pense que nous allons dans le bon sens.
Sur les 10 dernières années nous avons tué moins de sangliers à Chéry que chez chacun de nos voisins,ce qui montre bien que nous ne courrons pas après le sangliers de façon obsessionnelle


Si il y a des sangliers dans les battues,tant mieux mais ca ne doit pas devenir obsessionnel.Il faut voir les efforts et l'acharnement que certains mettent pour avoir des tas de "sangliers"(cf mon cher voisin Si...ard)

Je préfère 100 fois tirer un chevreuil qu'un sanglier donc voir moins de sangliers ne me gêne pas plus que ça.


Si je m'étais mis à l'arc uniquement pour les raisons qu tu cites, je ne chasserais plus du tout à tir or,ce n'est pas le cas.

#15 OFFLINE   poch

poch

    Solitaire

  • Archassien
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2058 messages
  • Localisation:quelque part dans les bois en Sologne
  • N° département : :18

Posté 05 January 2005 - 05:45 PM

Alors si c'est vraiment ton intime conviction je respecte. Le débat est clos. Pour ce qui du mariage avec toi mon petit GAD c'est quand tu veux mais sous le régime de séparation de nos deux territoires de chasse.

#16 OFFLINE   RAM

RAM

    sanglier de fuego

  • Les anciens de la team
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3808 messages
  • N° département : :38

Posté 05 January 2005 - 06:20 PM

J'adhère aussi au club LE COCHON CA REND CON,

Ceci dit,

- le sanglier est sur la plus grande partie du territoire national le seul grand gibier librement chassable tous les jours pendant toute la saison de chasse.
Il représente le fond de chasse d'un grand nombre de territoires, il s'est complètement substitué au petit gibier pour bon nombre de chasseurs
s'il n'y a plus de sanglier, les effectifs de chasseurs vont fondre

- l'agrainage est un mot utilisé abusivement, à la place de nourrissage.
l'agrainage ne consiste pas à faire des dépôts massifs de maîs pour cantoner et engraisser par la même occasion
l'agrainage, c'est une poignée de maîs jetée à la volée tous les 5 mètres, on parle d'agrainage dissuasif : occuper le plus longtemps possible en donnant le moins possible
cette confusion a amené certains préfets à interdire l'agrainage, ce qui est une abérration, car contraire au but recherché

- la réhabilitation du petit gibier dans un secteur ou le sanglier est constament présent est vouée à l'échec : dans ce cas précis le sanglier est nuisible (on revient au sujet de départ)

- on est en train de faire avec ce gibier magnifique ce qu'on a fait avec d'autres animaux : de la production de masse donc de la m....e (élevages de faisans, saumons, esturgeons...)

le sujet n'est pas prêt d'être clos !

RAM

#17 OFFLINE   Patrice E

Patrice E

    Quartannier

  • Archassien
  • PipPipPipPipPip
  • 304 messages
  • Localisation:Stockholm
  • N° département : :BE

Posté 05 January 2005 - 07:00 PM

Horreur depuis cette année sur le territoire que je fréquente des sanglochons sont apparus, à première vue sortie d’un parc voisin. Cela ne me rassure pas du tout pour les générations de sangliers futurs, certaines laies ont mis bas des petits de couleurs très claires. A part le tir massif des sanglochons quelqu’un a-t-il des conseils ?

Je veux bien également adhèrer au club du cochon rend très con!

Patrice

#18 Invitécupidon_*

Invitécupidon_*
  • Guests

Posté 05 January 2005 - 09:17 PM

Moi aussi j'ai cru ça longtemps et aussi je disais éduquons et éduquons..
Mais vraiment il ya trop d'incurables, tiens justement tous ceux qui delaissant la cocote se rue mai,ntenant sur le cochon
C'est surtout pas avec ceux là que globalement nous donnerons une image de la chasse qui puisse faire naitre de nouvelles vocations.
Il y a toutefois une exception la chasse à l'arc et c'est pas un hasard, mais attention .....

#19 OFFLINE   RAM

RAM

    sanglier de fuego

  • Les anciens de la team
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3808 messages
  • N° département : :38

Posté 05 January 2005 - 09:23 PM

cupidon, le 05/01/05 - 19:20, dit :

Ca semble être pour certains une véritable obsession, le maintien du nombre de chasseurs.
Dans le cadre de la gestion "globale" des espèces et en terme de quantité des prélèvements à réaliser, la chasse à l'arc gardera un role mineur, la grosse proportion de ces prélèvements devra continuer à être faite par les carabiniers.

Quand on voit l'age moyen actuel des chasseurs et le faible taux de renouvellement, il est probable que d'ici 10 ou 15 ans le nombre des chasseurs sera réduit a quelques centaines de mille.

je ne parle pas là des tireurs de cocotes, (les chasses commerciales auront alors du soucis à se faire), je parle du fond rural des chasseurs, celui qui assure actuellement les prélèvements.

Je connais depuis plusieurs années des ACCA de montagne ou les plans de chasse ne sont plus réalisés qu'à 50%, faute de chasseurs.

Jusqu'à quand cela sera-t-il possible et admissible ?
Quelles peuvent-être les conséquences d'une généralisation de cette tendance ?

RAM

#20 OFFLINE   SAM

SAM

    Sanglier séquanne durable

  • Archassien
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7260 messages
  • Localisation:Franche Comté
  • N° département : :25

Posté 05 January 2005 - 11:56 PM

Citation

Je connais depuis plusieurs années des ACCA de montagne ou les plans de chasse ne sont plus réalisés qu'à 50%, faute de chasseurs.
Veux tu dire par la que la part du loup est aquise??? Plus sérieusement, il y a peut être un compromis de cette sorte à faire avec la nature. Laissons les loups, ours et lynx proliférer tant qu'ils pourront (de toute façon les paysages modelés par l'homme actuel ne laisse plus assez de territoires pour ces grands courreurs de la nature!) et "gérons" les restes (avec passion et amour) et les espaces sauvages qui peuvent encore le rester!
La biodiversité se fout de la part d'hommes qui chassent ou non, la biodiversité compte sur le nombre d'une espèce qui peuple un territoire. Ainsi une ville surpeuplée de nons chasseurs est une zone de non nature polluée pour des siècles; une campagne éparsement peuplée, mais composée de ruraux authentiques pratiquant cueillette, pêche et chasse d'une façon raisonnée est une terre vivante avec une culture et des rythmes naturels.
Pour les sangliers, les cerfs, les lapins, les moustiques, les tiques c'est la même chose... Les déséquilibres sont contre-natures, l'artificialisation d'une chasse favorisant le surdéveloppement d'espèces au détriment d'autres est, de ce fait, contre-nature. Le développement humain aussi est contre-nature mais on a vu dernièrement que la nature sait réduire une population en un temps rapide au détriment de toute sensibilité :D . La sensibilité n'est pas une donnée de la nature, c'est un sentiment humain :noye: .
SAM




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)